Vie de maman

#Dentelle

Comme je te l’ai dit la dernière fois, je participe au chouette projet #52dentelles (je ne vais pas te la refaire à chaque fois mais un petit rappel du principe : chaque mois, 4 thèmes et une production de notre choix pour chacun –  on est pas des monstres, la périodicité est relativement flexible !). Cette deuxième semaine – et, ouf ! J’aurai rattrapé mon retard après ça – le thème est « Dentelle ». Alors j’aurais pu te raconter mon aventure chez Mlle Dentelle (souviens-toi mon coming-out de la dernière fois, j’y ai raconté mon mariage) vu que c’est avec cet épisode de ma vie que j’ai rencontré la plupart des copinautes qui participe au challenge #52dentelles. Sauf qu’en pensant à ce thème j’ai eu une autre idée.

En ce moment (et ce depuis un peu plus de 4 mois), il m’est assez difficile d’arrêter de parler de mon petit bout. Sa santé, ses progrès, ses habitudes, ses aventures. Bref, je m’oblige parfois à parler d’autre chose au risque de saouler mon entourage. Heureusement c’est aussi un des sujets préférés de son papa alors à la maison pas de restriction !

baby-2980940_1920
crédits photo : rawpixel

D’ailleurs, tu t’en fiches mais il sait se retourner du dos au ventre et même ramper un peu (oui, je place ma fierté maternelle partout où je peux héhé) ! Par contre je ne sais pas depuis quand puisque la nounou le voit faire depuis 15 jours en pensant qu’on est au courant alors qu’il ne nous l’a montré qu’avant-hier le coquin.

Et là tu te dis « T’es bien mignonne avec ton Petit Miracle, Madame la comtesse mais c’est quoi l’idée dont tu voulais nous parler ? Parce que nous on est plutôt là pour ça. » J’y viens ! Tu vas voir, il y a un rapport. Je disais donc j’ai l’impression de ne plus savoir parler que de lui. « Euh attends, j’ai une autre question, c’est quoi le rapport entre un bébé et de la dentelle, tu lui mets quand même pas des bodys ajourés ?? » Ben non, quand même pas (en plus je suis sûre qu’avec sa peau atopique ça gratterait – oui, j’ai un enfant à la mode, on parle de peau atopique à la télé alors il ne voulait pas être en reste). Ce que je voulais te raconter aujourd’hui c’est son baptême…

P1100156
Juste pour le plaisir, le candy bar du jour J

Et maintenant, ne m’interromps plus sinon je n’arriverais jamais au bout. Alors prends un plaid, une tasse de thé (le café c’est pas trop hygge, ça énerve) installe-toi confortablement et laisse-moi te raconter une histoire père castor (d’ailleurs dommage que ça n’existe plus, c’était autrement plus intéressant que certains trucs actuels que les enfants regardent – oui je regarde des dessins animés de temps en temps – de toute façon je veux pas qu’il regarde d’écrans avant trois ans – mais il est attiré comme un moustique par une lampe de camping – en plus son père fait pas gaffe, l’autre jour il a même regardé Forest Gump pendant plus de 5 min – oui on est des mauvais parents – oui je sais, je m’interromps toute seule – bref).

Je disais donc nous avons célébré le baptême du Petit Miracle le 22 octobre dernier, un peu avant ses deux mois. C’est assez tôt parce que je voulais pouvoir organiser un maximum avant sa naissance (question de temps disponible tu imagines bien), que j’avais l’espoir (naïf) de profiter de ses siestes pour cuisiner et préparer la déco (mon modèle ne dort pas – enfin si, la nuit mais du coup moi aussi) et qu’un bébé de 2 mois qui pleure couvre nettement moins les voix d’adultes qu’un enfant plus grand. Et puis surtout la robe de famille est en taille 3 mois (c’est pragmatique, c’est pas poétique mais c’est comme ça, na !).

robe2

Nous y voilà donc : la robe de baptême de Petit Miracle et sa cape. Juste ce qu’il faut de dentelle sur un tissu blanc tout simple (t’as vu cette introduction subtile du thème de la semaine ? T’inquiète pas, ça impressionne toujours les premières fois). Cette robe, elle a une longue histoire. Elle a été cousue en 1900, par la couturière de la famille, Célina, enfin c’est ce qu’on m’a raconté. Elle a donc servi pour la première fois à l’aube du siècle dernier pour la tante de ma grand-mère maternelle (t’as suivi ?).

détail 2

Petit Miracle est donc la 5° génération à être baptisé dans cette robe. Toute la famille n’y est pas passée (certains parce qu’il était déjà plus grands, d’autres parce qu’il n’ont tout simplement pas été baptisés – Ouf c’est pas une famille de tradis !) mais elle a quand même commencé sa vie de robe de baptême par l’arrière-arrière-grande-tante et l’arrière-arrière-grand-mère de Petit Miracle. Et ça me plaisait énormément qu’elle ait une histoire, que les ancêtres ait précédé ma précieuse descendance dans ce vêtement, qu’il appartienne à une lignée (mais je l’aurais baptisé avec autant de bonheur dans un petit ensemble neuf !).

détail 3

Du coup, j’ai harcelé ma grande tante pour qu’elle la retrouve pendant plusieurs mois (et j’ai pas honte). Et je la remercie sincèrement du temps qu’elle a passé à la chercher et de l’effort pour me la transmettre.

Avant il y avait en plus un petit bonnet mais il était déjà très abîmé à mon propre baptême. Alors on avait prévu un petit bonnet de laine tricoté par une adorable collègue du boulot mais finalement on n’a pas eu à s’en servir.

detail 1

Et pour terminer les aventures de cette robe, je peux te dire que la dentelle et le tissu doivent être de qualité car le savon de Marseille ne les a pas abîmés ! (et oui, c’est ce jour-là, dans sa jolie salopette bleue marine que Petit Miracle a décidé de faire son premier débordement de couche, dans les bras d’une de ses tantes – mais je touche du bois, bébé ne déborde pas beaucoup et pas souvent, il est écolo, il fait son maximum pour éviter les lessives !). C’est-y pas chic de clore un article sur une couche qui explose ?

Bon ok, tu as raison, on peut pas finir comme ça. Du coup, voici mon dernier cadeau de Noël fait maison. Chez mon mari, on tire au sort une personne à qui on fait un cadeau et on ne se le dit que le jour de l’échange. Comme cette année on ne s’est pas tous vus pour Noël, on ne les échangera que fin janvier. Ce sont des sets de table en jean recyclé et on peut mettre les couverts et la serviette dans la poche (merci ma source infinie d’inspiration qu’est Pinterest !).

sets2
adaptation libre de l’idée trouvée sur Today’s nest grâce à Pinterest

Je te souhaite un excellent week-end et te dit à très bientôt avec le thème suivant 😉

Bien à toi,

La comtesse bleue.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « #Dentelle »

  1. Quelle chouette histoire pour la robe de bapteme ! (Père Castor, raconte nous une histoire…mets tes lunettes et lis nous tout ouhou !)
    Chez nous aussi la robe de bapteme a une (petite)histoire : elle a été cousu par ma mère dans le tissu restant de ma robe de mariée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s